Imprimer Sommaire Consulter avec table des matières
Développons en Java   v 2.10  
Copyright (C) 1999-2016 .  


Développons en Java
  

Préambule
  
   A propos de ce document
   Remerciements
   Notes de licence
   Marques déposées
   Historique des versions

Partie 1 : Les bases du langage Java
  

1. Présentation de Java
  introduit le langage Java en présentant les différentes éditions et versions du JDK, les caractéristiques du langage et décrit l'installation du JDK
  1.1. Les caractéristiques
  1.2. Un rapide historique de Java
  1.3. Les différentes éditions et versions de Java
  1.4. Un rapide tour d'horizon des API et de quelques outils
  1.5. Les différences entre Java et JavaScript
  1.6. L'installation du JDK

2. Les notions et techniques de base en Java
  présente rapidement quelques notions de base et comment compiler et exécuter une application
  2.1. Les concepts de base
  2.2. L'exécution d'une applet

3. La syntaxe et les éléments de bases de Java
  explore les éléments du langage d'un point de vue syntaxique
  3.1. Les règles de base
  3.2. Les mots réservés du langage Java
  3.3. Les identificateurs
  3.4. Les commentaires
  3.5. La déclaration et l'utilisation de variables
  3.6. Les opérations arithmétiques
  3.7. La priorité des opérateurs
  3.8. Les structures de contrôles
  3.9. Les tableaux
  3.10. Les conversions de types
  3.11. La manipulation des chaînes de caractères

4. La programmation orientée objet
  explore comment Java utilise et permet d'utiliser la programmation orientée objet
  4.1. Le concept de classe
  4.2. Les objets
  4.3. Les modificateurs d'accès
  4.4. Les propriétés ou attributs
  4.5. Les méthodes
  4.6. L'héritage
  4.7. Les packages
  4.8. Les classes internes
  4.9. La gestion dynamique des objets

5. Les packages de bases
  propose une présentation rapide des principales API fournies avec le JDK
  5.1. Les packages selon la version du JDK
  5.2. Le package java.lang
  5.3. La présentation rapide du package awt java
  5.4. La présentation rapide du package java.io
  5.5. Le package java.util
  5.6. La présentation rapide du package java.net
  5.7. La présentation rapide du package java.applet

6. Les fonctions mathématiques
  indique comment utiliser les fonctions mathématiques
  6.1. Les variables de classe
  6.2. Les fonctions trigonométriques
  6.3. Les fonctions de comparaisons
  6.4. Les arrondis
  6.5. La méthode IEEEremainder(double, double)
  6.6. Les Exponentielles et puissances
  6.7. La génération de nombres aléatoires
  6.8. La classe BigDecimal

7. La gestion des exceptions
  explore la faculté qu'a Java de traiter et gérer les anomalies qui surviennent lors de l'exécution du code
  7.1. Les mots clés try, catch et finally
  7.2. La classe Throwable
  7.3. Les classes Exception, RunTimeException et Error
  7.4. Les exceptions personnalisées
  7.5. Les exceptions chaînées
  7.6. L'utilisation des exceptions

8. JDK 1.5 (nom de code Tiger)
  détaille les nouvelles fonctionnalités du langage de la version 1.5
  8.1. Les nouveautés du langage Java version 1.5
  8.2. L'autoboxing (boxing/unboxing)
  8.3. Les importations statiques
  8.4. Les annotations ou métadonnées (Meta Data)
  8.5. Les arguments variables (varargs)
  8.6. Les generics
  8.7. Les boucles pour le parcours des collections
  8.8. Les énumérations (type enum)

9. Les annotations
  présente les annotations qui sont des métadonnées insérées dans le code source et leurs mises en oeuvre.
  9.1. La présentation des annotations
  9.2. La mise en oeuvre des annotations
  9.3. L'utilisation des annotations
  9.4. Les annotations standard
  9.5. Les annotations communes (Common Annotations)
  9.6. Les annotations personnalisées
  9.7. L'exploitation des annotations
  9.8. L'API Pluggable Annotation Processing
  9.9. Les ressources relatives aux annotations

10. Java SE 7, le projet Coin
  ce chapitre décrit les changements syntaxiques proposés par le projet Coin dans Java SE 7
  10.1. Les entiers exprimés en binaire (Binary Literals)
  10.2. Utilisation des underscores dans les entiers littéraux
  10.3. Utilisation des strings dans l'instruction switch
  10.4. L'opérateur diamant
  10.5. L'instruction try-with-resources
  10.6. Des types plus précis lorsqu'une exception est relevée dans une clause catch
  10.7. Multiples exceptions dans une clause catch

11. Les expressions lambda
  ce chapitre détaille l'utilisation des expressions lambda et des références de méthodes et constructeurs.
  11.1. L'historique des lambdas pour Java
  11.2. Les expressions lambda
  11.3. Les références de méthodes
  11.4. Les interfaces fonctionnelles

Partie 2 : Les API de base
  

12. Les collections
  propose une revue des classes fournies par le JDK pour gérer des ensembles d'objets
  12.1. Présentation du framework collection
  12.2. Les interfaces des collections
  12.3. Les collections de type List : les listes
  12.4. Les collections de type Set : les ensembles
  12.5. Les collections de type Map : les associations de type clé/valeur
  12.6. Les collections de type Queue : les files
  12.7. Le tri des collections
  12.8. Les algorithmes
  12.9. Les exceptions du framework

13. Les flux
  explore les classes utiles à la mise en oeuvre d'un des mécanismes de base pour échanger des données
  13.1. La présentation des flux
  13.2. Les classes de gestion des flux
  13.3. Les flux de caractères
  13.4. Les flux d'octets
  13.5. La classe File
  13.6. Les fichiers à accès direct
  13.7. La classe java.io.Console

14. NIO 2
  détaille l'API FileSystem qui facilite l'utilisation de systèmes de fichiers
  14.1. Les entrées/sorties avec Java
  14.2. Les principales classes et interfaces
  14.3. L'interface Path
  14.4. Glob
  14.5. La classe Files
  14.6. Le parcours du contenu de répertoires
  14.7. L'utilisation de systèmes de gestion de fichiers
  14.8. La lecture et l'écriture dans un fichier
  14.9. Les liens et les liens symboliques
  14.10. La gestion des attributs
  14.11. La gestion des unités de stockages
  14.12. Les notifications de changements dans un répertoire
  14.13. La gestion des erreurs et la libération des ressources
  14.14. L'interopérabilité avec le code existant

15. La sérialisation
  ce procédé offre un mécanisme standard pour transformer l'état d'un objet en un flux de données qui peut être rendu persistant ou échangé sur le réseau pour permettre de recréer un objet possédant le même état.
  15.1. La sérialisation standard
  15.2. La documentation d'une classe sérialisable
  15.3. La sérialisation et la sécurité
  15.4. La sérialisation en XML

16. L'interaction avec le réseau
  propose un aperçu des API fournies par Java pour utiliser les fonctionnalités du réseau dans les applications
  16.1. L'introduction aux concepts liés au réseau
  16.2. Les adresses internet
  16.3. L'accès aux ressources avec une URL
  16.4. L'utilisation du protocole TCP
  16.5. L'utilisation du protocole UDP
  16.6. Les exceptions liées au réseau
  16.7. Les interfaces de connexions au réseau

17. L'internationalisation
  traite d'une façon pratique de la possibilité d'internationaliser une application
  17.1. Les objets de type Locale
  17.2. La classe ResourceBundle
  17.3. Un guide pour réaliser la localisation

18. Les composants Java beans
  examine comment développer et utiliser des composants réutilisables
  18.1. La présentation des Java beans
  18.2. Les propriétés.
  18.3. Les méthodes
  18.4. Les événements
  18.5. L'introspection
  18.6. Paramétrage du bean ( Customization )
  18.7. La persistance
  18.8. La diffusion sous forme de jar

19. Le logging
  indique comment mettre en oeuvre deux API pour la gestion des logs : Log4J du projet open source Jakarta et l'API Logging du JDK 1.4
  19.1. La présentation du logging
  19.2. Log4j
  19.3. L'API logging
  19.4. Jakarta Commons Logging (JCL)
  19.5. D'autres API de logging

Partie 3 : Les API avancées
  

20. La gestion dynamique des objets et l'introspection
  ces mécanismes permettent dynamiquement de connaître le contenu d'une classe et de l'utiliser
  20.1. La classe Class
  20.2. La recherche des informations sur une classe
  20.3. La définition dynamique d'objets
  20.4. L'invocation dynamique d'une méthode
  20.5. L'API Reflection et le SecurityManager
  20.6. L'utilisation de l'API Reflection sur les annotations

21. L'appel de méthodes distantes : RMI
  étudie la mise en oeuvre de la technologie RMI pour permettre l'appel de méthodes distantes
  21.1. La présentation et l'architecture de RMI
  21.2. Les différentes étapes pour créer un objet distant et l'appeler avec RMI
  21.3. Le développement coté serveur
  21.4. Le développement coté client
  21.5. La génération de la classe stub
  21.6. La mise en oeuvre des objets RMI

22. La sécurité
  partie intégrante de Java, elle revêt de nombreux aspects dans les spécifications, la gestion des droits d'exécution et plusieurs API dédiées
  22.1. La sécurité dans les spécifications du langage
  22.2. Le contrôle des droits d'une application
  22.3. La cryptographie
  22.4. JCA (Java Cryptography Architecture) et JCE (Java Cryptography Extension)
  22.5. JSSE (Java Secure Sockets Extension)
  22.6. JAAS (Java Authentication and Authorization Service)

23. JCA (Java Cryptography Architecture)
  détaille l'utilisation de l'API proposant des fonctionnalités cryptographiques de base
  23.1. L'architecture de JCA
  23.2. Les classes et interfaces de JCA
  23.3. Les fournisseurs d'implémentations
  23.4. La classe java.security.Provider
  23.5. La classe java.security.Security
  23.6. La classe java.security.MessageDigest
  23.7. Les classes java.security.DigestInputStream et java.security.DigestOuputStream
  23.8. La classe java.security.Signature
  23.9. La classe java.security.KeyStore
  23.10. Les interfaces de type java.security.Key
  23.11. La classe java.security.KeyPair
  23.12. La classe java.security.KeyPairGenerator
  23.13. La classe java.security.KeyFactory
  23.14. La classe java.security.SecureRandom
  23.15. La classe java.security.AlgorithmParameters
  23.16. La classe java.security.AlgorithmParameterGenerator
  23.17. La classe java.security.cert.CertificateFactory
  23.18. L'interface java.security.spec.KeySpec et ses implémentations
  23.19. La classe java.security.spec.EncodedKeySpec et ses sous-classes
  23.20. L'interface java.security.spec.AlgorithmParameterSpec

24. JCE (Java Cryptography Extension)
  détaille l'API pour l'encryptage et le décryptage, la génération de clés et l'authentification de messages avec des algorithmes de type MAC
  24.1. La classe javax.crypto.KeyGenerator
  24.2. La classe javax.crypto.SecretKeyFactory
  24.3. La classe javax.crypto.Cipher
  24.4. Les classes javax.crypto.CipherInputStream et javax.crypto.CipherOutputStream
  24.5. La classe javax.crypto.SealedObject
  24.6. La classe javax.crypto.Mac

25. JNI (Java Native Interface)
  technologie qui permet d'utiliser du code natif dans une classe Java et vice versa
  25.1. La déclaration et l'utilisation d'une méthode native
  25.2. La génération du fichier d'en-tête
  25.3. L'écriture du code natif en C
  25.4. Le passage de paramètres et le renvoi d'une valeur (type primitif)
  25.5. Le passage de paramètres et le renvoi d'une valeur (type objet)

26. JNDI (Java Naming and Directory Interface)
  introduit l'API qui permet d'accéder aux services de nommage et d'annuaires
  26.1. La présentation de JNDI
  26.2. La mise en oeuvre de l'API JNDI
  26.3. L'utilisation d'un service de nommage
  26.4. L'utilisation avec un DNS
  26.5. L'utilisation du File System Context Provider
  26.6. LDAP
  26.7. L'utilisation avec un annuaire LDAP
  26.8. JNDI et J2EE/Java EE

27. Le scripting
  L'utilisation d'outils de scripting avec Java a longtemps été possible au travers de produits open source. Depuis la version 6.0 de Java, une API standard est proposée.
  27.1. L'API Scripting

28. JMX (Java Management Extensions)
  ce chapitre détaille l'utilisation de JMX. C'est une spécification qui définit une architecture, une API et des services pour permettre de surveiller et de gérer des ressources en Java
  28.1. La présentation de JMX
  28.2. L'architecture de JMX
  28.3. Un premier exemple
  28.4. La couche instrumentation : les MBeans
  28.5. Les MBeans standard
  28.6. La couche agent
  28.7. Les services d'un agent JMX
  28.8. La couche services distribués
  28.9. Les notifications
  28.10. Les Dynamic MBeans
  28.11. Les Model MBeans
  28.12. Les Open MBeans
  28.13. Les MXBeans
  28.14. L'interface PersistentMBean
  28.15. Le monitoring d'une JVM
  28.16. Des recommandations pour l'utilisation de JMX
  28.17. Des ressources

Partie 4 : La programmation parallèle et concurrente
  

29. Le multitâche
  décrit les principaux fondamentaux des traitements multitaches et de leurs mises en oeuvre avec Java

30. Les threads
  présente et met en oeuvre les mécanismes des threads qui permettent de répartir différents traitements d'un même programme en plusieurs unités distinctes exécutées de manière "simultanée"
  30.1. L'interface Runnable
  30.2. La classe Thread
  30.3. Le cycle de vie d'un thread
  30.4. Les démons (daemon threads)
  30.5. Les groupes de threads
  30.6. L'obtention d'informations sur un thread
  30.7. La manipulation des threads
  30.8. Les messages de synchronisation entre threads
  30.9. Les restrictions sur les threads
  30.10. Les threads et les classloaders
  30.11. Les threads et la gestion des exceptions
  30.12. Les piles

31. L'association de données à des threads
  détaille les solutions utilisables pour permettre d'associer des données à un thread
  31.1. La classe ThreadLocal
  31.2. La classe InheritableThreadLocal
  31.3. La classe ThreadLocalRandom

32. Le framework Executor
  détaille l'utilisation du framework Executor
  32.1. L'interface Executor
  32.2. Les pools de threads
  32.3. L'interface java.util.concurrent.Callable
  32.4. L'interface java.util.concurrent.Future
  32.5. L'interface java.util.concurrent.CompletionService

33. La gestion des accès concurrents
  détaille différentes solutions pour gérer les accès concurrents dans les traitements en parallèle
  33.1. Le mot clé volatile
  33.2. Les races conditions
  33.3. La synchronisation avec les verrous
  33.4. Les opérations atomiques
  33.5. L'immutabilité et la copie défensive

Partie 5 : Le développement des interfaces graphiques
  

34. Le graphisme
  entame une série de chapitres sur les interfaces graphiques en détaillant les objets et méthodes de base pour le graphisme
  34.1. Les opérations sur le contexte graphique

35. Les éléments d'interfaces graphiques de l'AWT
  recense les différents composants qui sont fournis dans la bibliothèque AWT
  35.1. Les composants graphiques
  35.2. La classe Component
  35.3. Les conteneurs
  35.4. Les menus
  35.5. La classe java.awt.Desktop

36. La création d'interfaces graphiques avec AWT
  indique comment réaliser des interfaces graphiques avec l'AWT
  36.1. Le dimensionnement des composants
  36.2. Le positionnement des composants
  36.3. La création de nouveaux composants à partir de Panel
  36.4. L'activation ou la désactivation des composants

37. L'interception des actions de l'utilisateur
  détaille les mécanismes qui permettent de réagir aux actions de l'utilisateur via une interface graphique
  37.1. L'interception des actions de l'utilisateur avec Java version 1.0
  37.2. L'interception des actions de l'utilisateur avec Java version 1.1

38. Le développement d'interfaces graphiques avec SWING
  indique comment réaliser des interfaces graphiques avec Swing
  38.1. La présentation de Swing
  38.2. Les packages Swing
  38.3. Un exemple de fenêtre autonome
  38.4. Les composants Swing
  38.5. Les boutons
  38.6. Les composants de saisie de texte
  38.7. Les onglets
  38.8. Le composant JTree
  38.9. Les menus
  38.10. L'affichage d'une image dans une application.

39. Le développement d'interfaces graphiques avec SWT
  indique comment réaliser des interfaces graphiques avec SWT
  39.1. La présentation de SWT
  39.2. Un exemple très simple
  39.3. La classe SWT
  39.4. L'objet Display
  39.5. L'objet Shell
  39.6. Les composants
  39.7. Les conteneurs
  39.8. La gestion des erreurs
  39.9. Le positionnement des contrôles
  39.10. La gestion des événements
  39.11. Les boîtes de dialogue

40. JFace
  présente l'utilisation de ce framework facilitant le développement d'applications utilisant SWT
  40.1. La présentation de JFace
  40.2. La structure générale d'une application
  40.3. Les boites de dialogue

Partie 6 : L'utilisation de documents XML et JSON
  

41. Java et XML
  présente XML qui s'est imposée pour les échanges de données et explore les API Java pour utiliser XML
  41.1. La présentation de XML
  41.2. Les règles pour formater un document XML
  41.3. La DTD (Document Type Definition)
  41.4. Les parseurs
  41.5. La génération de données au format XML
  41.6. JAXP : Java API for XML Parsing
  41.7. Jaxen

42. SAX (Simple API for XML)
  présente l'utilisation de l'API SAX avec Java. Cette API utilise des événements pour traiter un document XML
  42.1. L'utilisation de SAX de type 1
  42.2. L'utilisation de SAX de type 2

43. DOM (Document Object Model)
  présente l'utilisation avec Java de cette spécification du W3C pour proposer une API qui permet de modéliser, de parcourir et de manipuler un document XML
  43.1. Les interfaces du DOM
  43.2. L'obtention d'un arbre DOM
  43.3. Le parcours d'un arbre DOM
  43.4. La modification d'un arbre DOM
  43.5. L'envoi d'un arbre DOM dans un flux

44. XSLT (Extensible Stylesheet Language Transformations)
  présente l'utilisation avec Java de cette recommandation du W3C pour transformer des documents XML
  44.1. XPath
  44.2. La syntaxe de XSLT
  44.3. Un exemple avec Internet Explorer
  44.4. Un exemple avec Xalan 2

45. Les modèles de documents
  présente quelques API open source spécifiques à Java pour traiter un document XML : JDom et Dom4J
  45.1. L'API JDOM
  45.2. dom4j

46. JAXB (Java Architecture for XML Binding)
  détaille l'utilisation de cette spécification qui permet de faire correspondre un document XML à un ensemble de classes et vice versa.
  46.1. JAXB 1.0
  46.2. JAXB 2.0

47. StAX (Streaming Api for XML)
  détaille l'utilisation de cette API qui permet de traiter un document XML de façon simple en consommant peu de mémoire tout en permettant de garder le contrôle sur les opérations d'analyse ou d'écriture
  47.1. La présentation de StAX
  47.2. Les deux API de StAX
  47.3. Les fabriques
  47.4. Le traitement d'un document XML avec l'API du type curseur
  47.5. Le traitement d'un document XML avec l'API du type itérateur
  47.6. La mise en oeuvre des filtres
  47.7. L'écriture un document XML avec l'API de type curseur
  47.8. L'écriture un document XML avec l'API de type itérateur
  47.9. La comparaison entre SAX, DOM et StAX

48. JSON
  présente le format JSON
  48.1. La syntaxe de JSON
  48.2. L'utilisation de JSON
  48.3. JSON ou XML

49. Gson
  Présente l'API Gson de Google pour la lecture et la génération de documents JSON
  49.1. La classe Gson
  49.2. La sérialisation
  49.3. La désérialisation
  49.4. La personnalisation de la sérialisation/désérialisation
  49.5. Les annotations de Gson
  49.6. L'API Streaming
  49.7. Mixer l'utilisation du model objets et de l'API Streaming
  49.8. Les concepts avancés

50. JSON-P (Java API for JSON Processing)
  détaille l'utilisation de l'API Json-P spécifiée dans la JSR 353
  50.1. La classe Json
  50.2. L'API Streaming
  50.3. L'API Object Model

Partie 7 : L'accès aux bases de données
  

51. La persistance des objets
  expose les difficultés liées à la persistance des objets vis à vis du modèle relationnel et présente rapidement des solutions architecturales et techniques (API standards et open source)
  51.1. La correspondance entre les modèles relationnel et objet
  51.2. L'évolution des solutions de persistance avec Java
  51.3. Le mapping O/R (objet/relationnel)
  51.4. L'architecture et la persistance de données
  51.5. Les différentes solutions
  51.6. Les API standards
  51.7. Les frameworks open source
  51.8. L'utilisation de procédures stockées

52. JDBC (Java DataBase Connectivity)
  indique comment utiliser cette API historique pour accéder aux bases de données
  52.1. Les outils nécessaires pour utiliser JDBC
  52.2. Les types de pilotes JDBC
  52.3. L'enregistrement d'une base de données dans ODBC sous Windows 9x ou XP
  52.4. La présentation des classes de l'API JDBC
  52.5. La connexion à une base de données
  52.6. L'accès à la base de données
  52.7. L'obtention d'informations sur la base de données
  52.8. L'utilisation d'un objet de type PreparedStatement
  52.9. L'utilisation des transactions
  52.10. Les procédures stockées
  52.11. Le traitement des erreurs JDBC
  52.12. JDBC 2.0
  52.13. JDBC 3.0
  52.14. MySQL et Java
  52.15. L'amélioration des performances avec JDBC
  52.16. Les ressources relatives à JDBC

53. JDO (Java Data Object)
  API qui standardise et automatise le mapping entre des objets Java et un système de gestion de données
  53.1. La présentation de JDO
  53.2. Un exemple avec Lido
  53.3. L'API JDO
  53.4. La mise en oeuvre
  53.5. Le parcours de toutes les occurrences
  53.6. La mise en oeuvre de requêtes

54. Hibernate
  présente Hibernate, un framework de mapping Objets/Relationnel open source
  54.1. La création d'une classe qui va encapsuler les données
  54.2. La création d'un fichier de correspondance
  54.3. Les propriétés de configuration
  54.4. L'utilisation d'Hibernate
  54.5. La persistance d'une nouvelle occurrence
  54.6. L'obtention d'une occurrence à partir de son identifiant
  54.7. L'obtention de données
  54.8. La mise à jour d'une occurrence
  54.9. La suppression d'une ou plusieurs occurrences
  54.10. Les relations
  54.11. Le mapping de l'héritage de classes
  54.12. Les caches d'Hibernate
  54.13. Les outils de génération de code

55. JPA (Java Persistence API)
  JPA est la spécification de l'API standard dans le domaine du mapping O/R utilisable avec Java EE mais aussi avec Java SE à partir de la version 5.
  55.1. L'installation de l'implémentation de référence
  55.2. Les entités
  55.3. Le fichier de configuration du mapping
  55.4. L'utilisation du bean entité
  55.5. Le fichier persistence.xml
  55.6. La gestion des transactions hors Java EE
  55.7. La gestion des relations entre tables dans le mapping
  55.8. Le mapping de l'héritage de classes
  55.9. Les callbacks d'événements

Partie 8 : La machine virtuelle Java (JVM)
  

56. La JVM (Java Virtual Machine)
  ce chapitre détaille les différents éléments et concepts qui sont mis en oeuvre dans la JVM.
  56.1. La mémoire de la JVM
  56.2. Le cycle de vie d'une classe dans la JVM
  56.3. Les ClassLoaders
  56.4. Le bytecode
  56.5. Le compilateur JIT
  56.6. Les paramètres de la JVM HotSpot
  56.7. Les interactions de la machine virtuelle avec des outils externes
  56.8. Service Provider Interface (SPI)
  56.9. Les JVM 32 et 64 bits

57. La gestion de la mémoire
  ce chapitre détaille la gestion de la mémoire dans la JVM et notamment les concepts et le paramétrage du ramasse-miettes.
  57.1. Le ramasse-miettes (Garbage Collector ou GC)
  57.2. Le fonctionnement du ramasse-miettes de la JVM Hotspot
  57.3. Le paramétrage du ramasse-miettes de la JVM HotSpot
  57.4. Le monitoring de l'activité du ramasse-miettes
  57.5. Les différents types de référence
  57.6. L'obtention d'informations sur la mémoire de la JVM
  57.7. Les fuites de mémoire (Memory leak)
  57.8. Les exceptions liées à un manque de mémoire

58. La décompilation et l'obfuscation
  ce chapitre présente la décompilation qui permet de transformer du bytecode en code source et l'obfuscation qui est l'opération permettant de limiter cette transformation.
  58.1. Décompiler du bytecode
  58.2. Obfusquer le bytecode

59. Programmation orientée aspects (AOP)
  ce chapitre présente le concept de l'AOP (Apsect Oriented Programming
  59.1. Le besoin d'un autre modèle de programmation
  59.2. Les concepts de l'AOP
  59.3. La mise en oeuvre de l'AOP
  59.4. Les avantages et les inconvénients
  59.5. Des exemples d'utilisation
  59.6. Des implémentations pour la plate-forme Java

60. Terracotta
  Ce chapitre détaille les possibilités de l'outil open source Terracotta qui permet de mettre en cluster des JVM
  60.1. La présentation de Terrocatta
  60.2. Les concepts utilisés
  60.3. La mise en oeuvre des fonctionnalités
  60.4. Les cas d'utilisation
  60.5. Quelques exemples de mise en oeuvre
  60.6. La console développeur
  60.7. Le fichier de configuration
  60.8. La fiabilisation du cluster
  60.9. Quelques recommandations

Partie 9 : Le développement d'applications d'entreprises
  

61. J2EE / Java EE
  introduit la plate-forme Java 2 Entreprise Edition
  61.1. La présentation de J2EE
  61.2. Les API de J2EE
  61.3. L'environnement d'exécution des applications J2EE
  61.4. L'assemblage et le déploiement d'applications J2EE
  61.5. J2EE 1.4 SDK
  61.6. La présentation de Java EE 5.0
  61.7. La présentation de Java EE 6
  61.8. La présentation de Java EE 7

62. JavaMail
  traite de l'API qui permet l'envoi et la réception d'e-mails
  62.1. Le téléchargement et l'installation
  62.2. Les principaux protocoles
  62.3. Les principales classes et interfaces de l'API JavaMail
  62.4. L'envoi d'un e-mail par SMTP
  62.5. La récupération des messages d'un serveur POP3
  62.6. Les fichiers de configuration

63. JMS (Java Messaging Service)
  indique comment utiliser cette API qui permet l'échange de données entre applications grâce à un système de messages
  63.1. La présentation de JMS
  63.2. Les services de messages
  63.3. Le package javax.jms
  63.4. L'utilisation du mode point à point (queue)
  63.5. L'utilisation du mode publication/abonnement (publish/subscribe)
  63.6. La gestion des erreurs
  63.7. JMS 1.1
  63.8. Les ressources relatives à JMS

64. Les EJB (Entreprise Java Bean)
  propose une présentation de l'API et les spécifications pour des objets chargés de contenir les règles métiers
  64.1. La présentation des EJB
  64.2. Les EJB session
  64.3. Les EJB entité
  64.4. Les outils pour développer et mettre en oeuvre des EJB
  64.5. Le déploiement des EJB
  64.6. L'appel d'un EJB par un client
  64.7. Les EJB orientés messages

65. Les EJB 3
  ce chapitre détaille la version 3 des EJB qui est une évolution majeure de cette technologie car elle met l'accent sur la facilité de développement sans sacrifier les fonctionnalités qui font la force des EJB.
  65.1. L'historique des EJB
  65.2. Les nouveaux concepts et fonctionnalités utilisés
  65.3. EJB 2.x vs EJB 3.0
  65.4. Les conventions de nommage
  65.5. Les EJB de type Session
  65.6. Les EJB de type Entity
  65.7. Un exemple simple complet
  65.8. L'utilisation des EJB par un client
  65.9. L'injection de dépendances
  65.10. Les intercepteurs
  65.11. Les EJB de type MessageDriven
  65.12. Le packaging des EJB
  65.13. Les transactions
  65.14. La mise en oeuvre de la sécurité

66. Les EJB 3.1
  ce chapitre détaille la version 3.1 des EJB utilisée par Java EE 6
  66.1. Les interfaces locales sont optionnelles
  66.2. Les EJB Singleton
  66.3. EJB Lite
  66.4. La simplification du packaging
  66.5. Les améliorations du service Timer
  66.6. La standardisation des noms JNDI
  66.7. L'invocation asynchrone des EJB session
  66.8. L'invocation d'un EJB hors du conteneur

67. Les services web de type Soap
  permettent l'appel de services distants en utilisant un protocole de communication et une structuration des données échangées avec XML de façon standardisée
  67.1. La présentation des services web
  67.2. Les standards
  67.3. Les différents formats de services web SOAP
  67.4. Des conseils pour la mise en oeuvre
  67.5. Les API Java pour les services web
  67.6. Les implémentations des services web
  67.7. Inclure des pièces jointes dans SOAP
  67.8. WS-I
  67.9. Les autres spécifications

68. Les WebSockets
  présente le procotole WebSocket
  68.1. Les limitations du protocole HTTP
  68.2. La spécification du protocole WebSocket
  68.3. La connexion à une WebSocket
  68.4. La mise en oeuvre des WebSockets

69. L'API WebSocket
  détaille l'utilisation de l'API Java API for WebSocket spécifiée par la JSR 356
  69.1. Les principales classes et interfaces
  69.2. Le développement d'un endpoint
  69.3. Les encodeurs et les décodeurs
  69.4. Le débogage des WebSockets
  69.5. Des exemples d'utilisation
  69.6. L'utilisation d'implémentations

Partie 10 : Le développement d'applications web
  

70. Les servlets
  plonge au coeur de l'API servlet qui est un des composants de base pour le développement d'applications Web
  70.1. La présentation des servlets
  70.2. L'API servlet
  70.3. Le protocole HTTP
  70.4. Les servlets http
  70.5. Les informations sur l'environnement d'exécution des servlets
  70.6. L'utilisation des cookies
  70.7. Le partage d'informations entre plusieurs échanges HTTP
  70.8. Packager une application web
  70.9. L'utilisation de Log4J dans une servlet

71. Les JSP (Java Server Pages)
  poursuit la discussion sur les servlets en explorant un mécanisme basé sur celles-ci pour réaliser facilement des pages web dynamiques
  71.1. La présentation des JSP
  71.2. Les outils nécessaires
  71.3. Le code HTML
  71.4. Les Tags JSP
  71.5. Un exemple très simple
  71.6. La gestion des erreurs
  71.7. Les bibliothèques de tags personnalisés (custom taglibs)

72. JSTL (Java server page Standard Tag Library)
  est un ensemble de bibliothèques de tags personnalisés communément utilisé dans les JSP
  72.1. Un exemple simple
  72.2. Le langage EL (Expression Language)
  72.3. La bibliothèque Core
  72.4. La bibliothèque XML
  72.5. La bibliothèque I18n
  72.6. La bibliothèque Database

73. Struts
  présente et détaille la mise en oeuvre du framework open source de développement d'applications web le plus populaire
  73.1. L'installation et la mise en oeuvre
  73.2. Le développement des vues
  73.3. La configuration de Struts
  73.4. Les bibliothèques de tags personnalisés
  73.5. La validation de données

74. JSF (Java Server Faces)
  détaille l'utilisation de la technologie Java Server Faces (JSF) dont le but est de proposer un framework qui facilite et standardise le développement d'applications web avec Java.
  74.1. La présentation de JSF
  74.2. Le cycle de vie d'une requête
  74.3. Les implémentations
  74.4. Le contenu d'une application
  74.5. La configuration de l'application
  74.6. Les beans
  74.7. Les composants pour les interfaces graphiques
  74.8. La bibliothèque de tags Core
  74.9. La bibliothèque de tags Html
  74.10. La gestion et le stockage des données
  74.11. La conversion des données
  74.12. La validation des données
  74.13. La sauvegarde et la restauration de l'état
  74.14. Le système de navigation
  74.15. La gestion des événements
  74.16. Le déploiement d'une application
  74.17. Un exemple d'application simple
  74.18. L'internationalisation
  74.19. Les points faibles de JSF

75. D'autres frameworks pour les applications web
  présente rapidement quelques frameworks open source pour le développement d'applications web
  75.1. Les frameworks pour les applications web
  75.2. Les moteurs de templates

Partie 11 : Le développement d'applications RIA / RDA
  

76. Les applications riches de type RIA et RDA
  présente les caractéristiques des applications riches et les principales solutions qui permettent de les développer.
  76.1. Les applications de type RIA
  76.2. Les applications de type RDA
  76.3. Les contraintes
  76.4. Les solutions RIA
  76.5. Les solutions RDA

77. Les applets
  plonge au coeur des premières applications qui ont rendu Java célèbre
  77.1. L'intégration d'applets dans une page HTML
  77.2. Les méthodes des applets
  77.3. Les interfaces utiles pour les applets
  77.4. La transmission de paramètres à une applet
  77.5. Les applets et le multimédia
  77.6. Une applet pouvant s'exécuter comme une application
  77.7. Les droits des applets

78. Java Web Start (JWS)
   est une technologie qui permet le déploiement d'applications clientes riches à travers le réseau via un navigateur
  78.1. La création du package de l'application
  78.2. La signature d'un fichier jar
  78.3. Le fichier JNLP
  78.4. La configuration du serveur web
  78.5. Le fichier HTML
  78.6. Le test de l'application
  78.7. L'utilisation du gestionnaire d'applications
  78.8. L'API de Java Web Start

79. AJAX
  présente ce concept qui permet de rendre les applications web plus conviviales et plus dynamiques. Le framework open source DWR est aussi détaillé.
  79.1. La présentation d'AJAX
  79.2. Le détail du mode de fonctionnement
  79.3. Un exemple simple
  79.4. Des frameworks pour mettre en oeuvre AJAX

80. GWT (Google Web Toolkit)
  GWT est un framework pour le développement d'applications de type RIA
  80.1. La présentation de GWT
  80.2. La création d'une application
  80.3. Les modes d'exécution
  80.4. Les éléments de GWT
  80.5. L'interface graphique des applications GWT
  80.6. La personnalisation de l'interface
  80.7. Les composants (widgets)
  80.8. Les panneaux (panels)
  80.9. La création d'éléments réutilisables
  80.10. Les événements
  80.11. JSNI
  80.12. La configuration et l'internationalisation
  80.13. L'appel de procédures distantes (Remote Procedure Call)
  80.14. La manipulation des documents XML
  80.15. La gestion de l'historique sur le navigateur
  80.16. Les tests unitaires
  80.17. Le déploiement d'une application
  80.18. Des composants tiers
  80.19. Les ressources relatives à GWT

Partie 12 : Le développement d'applications avec Spring
  

81. Spring
  ce chapitre est une présentation générale de Spring
  81.1. Le but et les fonctionnalités proposées par Spring
  81.2. L'historique de Spring
  81.3. Spring Framework
  81.4. Les projets du portfolio Spring
  81.5. Les avantages et les inconvénients de Spring
  81.6. Spring et Java EE

82. Spring Core
  ce chapitre détaille la configuration et la mise en oeuvre du conteneur Spring qui gère le cycle de vie des beans
  82.1. Les fondements de Spring
  82.2. Le conteneur Spring
  82.3. Le fichier de configuration
  82.4. L'injection de dépendances
  82.5. Spring Expression Langage (SpEL)
  82.6. La configuration en utilisant les annotations
  82.7. Le scheduling

83. La mise en oeuvre de l'AOP avec Spring
  présente la mise en oeuvre de l'AOP avec Spring
  83.1. Spring AOP
  83.2. AspectJ
  83.3. Spring AOP et AspectJ
  83.4. L'utilisation des namespaces

84. La gestion des transactions avec Spring
  ce chapitre présente les différentes possibilités de gestion des transactions dans une application Spring
  84.1. La gestion des transactions par Spring
  84.2. La propagation des transactions
  84.3. L'utilisation des transactions de manière déclarative
  84.4. La déclaration des transactions avec des annotations
  84.5. La gestion du rollback des transactions
  84.6. La mise en oeuvre d'aspects sur une méthode transactionnelle
  84.7. L'utilisation des transactions via l'API
  84.8. L'utilisation d'un gestionnaire de transactions reposant sur JTA

85. Spring et JMS
  ce chapitre couvre la mise en oeuvre de JMS dans Spring
  85.1. Les packages de Spring JMS
  85.2. La classe JmsTemplate : le template JMS de Spring
  85.3. La réception asynchrone de messages
  85.4. L'espace de nommage jms

86. Spring et JMX
  ce chapitre détaille la façon dont Spring facilite la mise en oeuvre de JMX
  86.1. L'enregistrement d'un bean en tant que MBean
  86.2. Le nommage des MBeans
  86.3. Les Assembler
  86.4. L'utilisation des annotations
  86.5. Le développement d'un client JMX
  86.6. Les notifications

Partie 13 : Les outils pour le développement
  

87. Les outils du J.D.K.
  indique comment utiliser les outils fournis avec le JDK
  87.1. Le compilateur javac
  87.2. L'interpréteur java/javaw
  87.3. L'outil jar
  87.4. L'outil appletviewer pour tester des applets
  87.5. L'outil javadoc pour générer la documentation technique
  87.6. L'outil Java Check Update pour mettre à jour Java
  87.7. La base de données Java DB
  87.8. L'outil JConsole
  87.9. VisualVM

88. JavaDoc
  explore l'outil de documentation fourni avec le JDK
  88.1. La mise en oeuvre
  88.2. Les tags définis par javadoc
  88.3. Un exemple
  88.4. Les fichiers pour enrichir la documentation des packages
  88.5. La documentation générée

89. Les outils libres et commerciaux
  tente une énumération non exhaustive des outils libres et commerciaux pour utiliser java
  89.1. Les environnements de développement intégrés (IDE)
  89.2. Les serveurs d'application
  89.3. Les conteneurs web
  89.4. Les conteneurs d'EJB
  89.5. Les outils divers
  89.6. Les MOM
  89.7. Les outils concernant les bases de données
  89.8. Les outils de modélisation UML

90. Ant
  propose une présentation et la mise en oeuvre de cet outil d'automatisation de la construction d'applications
  90.1. L'installation de l'outil Ant
  90.2. L'exécution de l'outil Ant
  90.3. Le fichier build.xml
  90.4. Les tâches (task)

91. Maven
  présente l'outil open source Maven qui facilite et automatise certaines tâches de la gestion d'un projet
  91.1. Les différentes versions de Maven
  91.2. Maven 1
  91.3. Maven 2

92. Tomcat
  Détaille la mise en oeuvre du conteneur web Tomcat
  92.1. L'historique des versions
  92.2. L'installation
  92.3. L'exécution de Tomcat
  92.4. L'architecture
  92.5. La configuration
  92.6. L'outil Tomcat Administration Tool
  92.7. Le déploiement des applications WEB
  92.8. Tomcat pour le développeur
  92.9. Le gestionnaire d'applications (Tomcat manager)
  92.10. L'outil Tomcat Client Deployer
  92.11. Les optimisations
  92.12. La sécurisation du serveur

93. Des outils open source pour faciliter le développement
  présentation de quelques outils de la communauté open source permettant de simplifier le travail des développeurs.
  93.1. CheckStyle
  93.2. Jalopy

Partie 14 : La conception et le développer des applications
  

94. Java et UML
  propose une présentation de la notation UML ainsi que sa mise en oeuvre avec Java
  94.1. La présentation d'UML
  94.2. Les commentaires
  94.3. Les cas d'utilisations (use cases)
  94.4. Le diagramme de séquence
  94.5. Le diagramme de collaboration
  94.6. Le diagramme d'états-transitions
  94.7. Le diagramme d'activités
  94.8. Le diagramme de classes
  94.9. Le diagramme d'objets
  94.10. Le diagramme de composants
  94.11. Le diagramme de déploiement

95. Les motifs de conception (design patterns)
  présente certains modèles de conception en programmation orientée objet et leur mise en oeuvre avec Java
  95.1. Les modèles de création
  95.2. Les modèles de structuration
  95.3. Les modèles de comportement

96. Des normes de développement
  propose de sensibiliser le lecteur à l'importance de la mise en place de normes de développement sur un projet et propose quelques règles pour définir de telles normes
  96.1. Les fichiers
  96.2. La documentation du code
  96.3. Les déclarations
  96.4. Les séparateurs
  96.5. Les traitements
  96.6. Les règles de programmation

97. Les techniques de développement spécifiques à Java
  couvre des techniques de développement spécifiques à Java
  97.1. L'écriture d'une classe dont les instances seront immuables
  97.2. La redéfinition des méthodes equals() et hashCode()
  97.3. Le clonage d'un objet

98. L'encodage des caractères
  ce chapitre fournit des informations sur l'encodage des caractères dans les applications Java.
  98.1. L'utilisation des caractères dans la JVM
  98.2. Les jeux d'encodages de caractères
  98.3. Unicode
  98.4. L'encodage de caractères
  98.5. L'encodage du code source
  98.6. L'encodage de caractères avec différentes technologies

99. Les frameworks
  présente les frameworks et propose quelques solutions open source dans divers domaines
  99.1. La présentation des concepts
  99.2. Les frameworks pour les applications web
  99.3. L'architecture pour les applications web
  99.4. Le modèle MVC type 1
  99.5. Le modèle MVC de type 2
  99.6. Les frameworks de mapping Objet/Relationel
  99.7. Les frameworks de logging

100. La génération de documents
  ce chapitre présente plusieurs API open source permettant la génération de documents dans différents formats notamment PDF et Excel
  100.1. Apache POI
  100.2. iText

101. La validation des données
  la validation des données est une tâche commune, nécessaire et importante dans chaque application de gestion de données.
  101.1. Quelques recommandations sur la validation des données
  101.2. L'API Bean Validation (JSR 303)
  101.3. D'autres frameworks pour la validation des données

102. L'utilisation des dates
  ce chapitre détaille l'utilisation des dates en Java
  102.1. Les classes standard du JDK pour manipuler des dates
  102.2. Des exemples de manipulations de dates
  102.3. La classe SimpleDateFormat
  102.4. Joda Time
  102.5. La classe FastDateFormat du projet Apache commons.lang
  102.6. L'API Date and Time

103. La planification de tâches
  ce chapitre propose différentes solutions pour planifier l'exécution de tâches dans une application Java
  103.1. La planification de tâches avec l'API du JDK
  103.2. Quartz

104. Des bibliothèques open source
  présentation de quelques bibliothèques de la communauté open source particulièrement pratiques et utiles
  104.1. JFreeChart
  104.2. Beanshell
  104.3. Apache Commons
  104.4. JGoodies
  104.5. Apache Lucene

105. Apache Commons
  Ce chapitre décrit quelques fonctionnalités de la bibliothèque Apache Commons
  105.1. Apache Commons Configuration
  105.2. Apache Commons CLI

Partie 15 : Les tests automatisés
  

106. Les frameworks de tests
  propose une présentation de frameworks et d'outils pour faciliter les tests du code
  106.1. Les tests unitaires
  106.2. Les frameworks et outils de tests

107. JUnit
  présente en détail le framework de tests unitaires le plus utilisé
  107.1. Un exemple très simple
  107.2. L'écriture des cas de tests
  107.3. L'exécution des tests
  107.4. Les suites de tests
  107.5. L'automatisation des tests avec Ant
  107.6. JUnit 4

108. Les objets de type mock
  ce chapitre détaille la mise en oeuvre des objets de type mocks et les doublures d'objets
  108.1. Les doublures d'objets et les objets de type mock
  108.2. L'utilité des objets de type mock
  108.3. Les tests unitaires et les dépendances
  108.4. L'obligation d'avoir une bonne organisation du code
  108.5. Les frameworks
  108.6. Les inconvénients des objets de type mock

Partie 16 : Java et le monde informatique
  

109. La communauté Java
  ce chapitre présente quelques-unes des composantes de l'imposante communauté Java
  109.1. Le JCP
  109.2. Les ressources proposées par Oracle
  109.3. Oracle Technology Network
  109.4. La communauté Java.net
  109.5. Les JUG
  109.6. D'autres User Groups
  109.7. Les Cast Codeurs Podcast
  109.8. Parleys.com
  109.9. Les conférences
  109.10. Webographie
  109.11. Les communautés open source

110. Les plate-formes Java et .Net
  ce chapitre présente rapidement les deux plate-formes
  110.1. La présentation des plate-formes Java et .Net
  110.2. La compilation
  110.3. Les environnements d'exécution
  110.4. Le déploiement des modules
  110.5. Les version des modules
  110.6. L'interopérabilité inter-language
  110.7. La décompilation
  110.8. Les API des deux plate-formes

111. Java et C#
  ce chapitre détaille les principales fonctionnalités des langages Java et C#
  111.1. La syntaxe
  111.2. La programmation orientée objet
  111.3. Les chaînes de caractères
  111.4. Les tableaux
  111.5. Les indexeurs
  111.6. Les exceptions
  111.7. Le multitâche
  111.8. L'appel de code natif
  111.9. Les pointeurs
  111.10. La documentation automatique du code
  111.11. L'introspection/reflection
  111.12. La sérialisation

Partie 17 : Le développement d'applications mobiles
  

112. J2ME / Java ME
  présente la plate-forme Java pour le développement d'applications sur des appareils mobiles tels que des PDA ou des téléphones cellulaires
  112.1. L'historique de la plate-forme
  112.2. La présentation de J2ME / Java ME
  112.3. Les configurations
  112.4. Les profiles
  112.5. J2ME Wireless Toolkit 1.0.4
  112.6. J2ME wireless toolkit 2.1

113. CLDC
  présente les packages et les classes de la configuration CLDC
  113.1. Le package java.lang
  113.2. Le package java.io
  113.3. Le package java.util
  113.4. Le package javax.microedition.io

114. MIDP
  propose une présentation et une mise en oeuvre du profil MIDP pour le développement d'applications mobiles
  114.1. Les Midlets
  114.2. L'interface utilisateur
  114.3. La gestion des événements
  114.4. Le stockage et la gestion des données
  114.5. Les suites de midlets
  114.6. Packager une midlet
  114.7. MIDP for Palm O.S.

115. CDC
  présente les packages et les classes de la configuration CDC

116. Les profils du CDC
  propose une présentation et une mise en oeuvre des profils pouvant être utilisés avec la configuration CDC
  116.1. Foundation profile
  116.2. Le Personal Basis Profile (PBP)
  116.3. Le Personal Profile (PP)

117. Les autres technologies pour les applications mobiles
  propose une présentation des autres technologies basées sur Java pour développer des applications mobiles
  117.1. KJava
  117.2. PDAP (PDA Profile)
  117.3. PersonalJava
  117.4. Java Phone
  117.5. JavaCard
  117.6. Embedded Java
  117.7. Waba, Super Waba, Visual Waba

Partie 18 : Annexes
  
   Annexe A : GNU Free Documentation License
   Annexe B : Glossaire

  Imprimer Sommaire Consulter avec table des matières Développons en Java   v 2.10  
Copyright (C) 1999-2016 .