Annexe A : GNU Free Documentation License Imprimer Sommaire Consulter avec table des matières
Développons en Java   v 2.10  
Copyright (C) 1999-2016 .  

 

Annexe B : Glossaire

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
       

A

API (Application Programming Interface) Une API est une bibliothèque qui regroupe des fonctions sous forme de classes pouvant être utilisées pour développer.
Applet Une petite application Java compilée, incluse dans une page html, qui est chargée par un navigateur et qui est exécutée sous le contrôle de celui-ci. Pour des raisons de sécurité, par défaut, les applets ont des possibilités très resteintes.
AWT (Abstract Window Toolkit) Une bibliothèque qui regroupe des classes pour développer des interfaces graphiques. Ces composants sont dits "lourds" car ils utilisent les composants du système sur lequel ils s'executent. Ainsi, le nombre des composants est volontairement resteint pour ne conserver que les composants présents sur tous les systèmes.

B

BDK (Beans Development Kit) Un outil fourni par Sun qui permet d'assembler des beans de façon graphique pour générer des applications.
Bean Un composant réutilisable. Il possède souvent une interface graphique mais pas obligatoirement.
BluePrints Ce sont des documents proposés par Sun pour faciliter le développement avec Java (exemple de code, conseils, design patterns, FAQ, ...)
BMP (Bean Managed Persistence) Type dEJB entité dont la persistance est à la charge du code qu'il contient
Bytecode Un programme source Java est compilé en bytecode. C'est un langage machine indépendant du processeur. Le bytecode est ensuite traduit par la machine virtuelle en langage machine compréhensible par le système où il s'execute. Ceci permet de rendre java indépendant de tout système.

C
 

CLASSPATH Variable d'environement qui recense les répertoires contenant des bibliothèques utilisables pour la compilation et l'exécution du code.
CLDC (Connected Limited Device Configuration) Configuration J2ME pour des appareils possédant de faibles ressources et une interface utilisateur réduite tels que des téléphones mobiles, des pagers, des PDA, etc ...
CDC (Connected Device Configuration) Configuration J2ME pour des appareils embarqués possédant certaines ressources et une connexion à internet tels que des set top box, certains PDA haut de gamme, des systèmes de navigations pour voiture, etc ...
CMP (Container Managed Persistence) Type d'EJB entité dont la persistance est assurée par le conteneur
CORBA (Common Object Request Broker Architecture) Modèle d'objets distribués indépendant du langage de développement des objets dont les spécifications sont fournies par l'OMG.
Core class Classe standard qui est disponible sur tous les systèmes où tourne Java.
Core packages Ensemble des packages qui composent les API de la plate-forme Java.

D
 

DAO (Data Acces Object)  
Deprecated Terme anglais qui peut être attribué à une classe, une interface, un constructeur, une méthode ou un attribut lorque celle-ci ne doivent plus être utilisés car Sun ne garantit pas que cet élément sera encore présent dans les prochaines versions de l'API.
DOM (Document Object Model) Spécification et API pour représenter et parcourir un document XML sous la forme d'un arbre en mémoire
DTD (Document Type Definition) Décrit le modèle d'une document XML ppour permettre sa validation

E

EAR (Enterprise ARchive) Archive qui contient une application J2EE
EJB (Entreprise Java Bean) Les EJB sont des composants métiers qui répondent à des spécifications précises. Il existe deux types d'EJB : EJB Entity qui s'occupe de la persistence des données et EJB session qui gère les traitements. Les EJB doivent s'executer sur un serveur dans un conteneur d'EJB.
Exception Mécanisme qui permet de gérer les anomalies et les erreurs détectées dans une application en facilitant leur détection et leur traitement. Les exceptions sont largement utilisées et intégrées dans le langage Java pour accroître la sécurité du code.

F
 

G

Garbage Collector (Ramasse miettes) Mécanisme intégré à la machine virtuelle qui récupère automatiquement la mémoire inutilisée en restituant les zones de mémoire laissées libres suite à la destruction des objets.

H
 

HotJava Navigateur web de Sun écrit en Java
HTML (HyperText Markup Language) Langage à base de balises pour formatter une page web affichée dans un navigateur

I
 

IDL (Interface Définition Language) Langage qui permet de définir des objets devant être utilisés avec CORBA
IIOP (Internet Iter Orb Protocole)

Protocole pour faire communiquer des objets CORBA

Interface Définition de méthodes et de variables de classes que doivent respecter les classes qui l'implémentent. Une classe peut implémenter plusieurs interfaces. La classe doit définir toutes les méthodes des interfaces sinon elle est abstraite.
Introspection Fonction qui permet d'obtenir dynamiquement les entités (champs et méthodes) qui composent un objet

J

J2EE (Java 2 Entreprise Edition) Version du JDK qui contient la version standard plus un ensemble de plusieurs API permettant le développement d'applications destinées aux entreprises : EJB, Servlet, JSP, JNDI, JMS, JTA, JTS, ...
J2ME (Java 2 Micro Edition) Version du JDK qui contient le nécessaire pour développer des applications capables de fonctionner dans des environnements limités tels que les assistants personnels (PDA), les téléphones portables ou les systèmes de navigation embarqués
J2SE (Java 2 Standard Edition) Version du JDK qui contient le nécessaire pour développer des applications et des applets.
JAAS (Java Authentication and Authorization Service) API qui permet d'authentifier un utilisateur et de lui accorder des droits d'accès
JAI (Java Advanced Imaging) API dédiée à l'utilisation et à la transformation d'images
JAR (Java ARchive) Technique qui permet d'archiver avec ou sans compression des classes Java et des ressources dans un fichier unique de façon indépendante de toute plate-forme. Ce format supporte aussi la signature électronique.
Java Media API Regroupement d'API pour le multimédia
Java One Conférence des développeurs Java périodiquement organisée par Sun
JavaHelp Système d'aide pour les utilisateurs d'applications entièrement écrites en java
JavaMail API pour utiliser la messagerie électronique (e-mail)
Java Web Start Outil qui permet d'utiliser une application cliente par téléchargement automatique via le réseau
Java XML Pack Regroupe des API pour l'utilisation de XML avec Java
JAXB (Java API for XML Binding) API pour faciliter la persistence entre objets Java et document XML
JAXM (Java API for XML Messaging) API pour échanger des messages XML notamment avec les services web
JAXP (Java API for XML Processing) API pour parcourir un document XML (DOM et SAX) et le transformer avec XSLT
JAXR (Java API for XML Registries) API pour utiliser les services d'annuaires avec les services web (UDDI)
JAX-RPC (Java API for XML Remote Procedure Calls) API pour utiliser l'appel de méthodes distantes via SOAP
JCA (Java Connector Architecture) Spécification pour normaliser le développement de connecteurs vers des progiciels
JCP (Java Community Process) Processus utilisé par Sun et de nombreux partenaires pour gèrer les évolutions de Java et de ses API
JDBC (Java Data Base Connectivity) API qui permet un accès à des bases de données tout en restant indépendante de celles-ci. Un driver spécifique à la base utilisée permet d'assurer cette indépendance car le code Java reste le même.
JDC (Java Delevopper Connection) Service en ligne proposé gratuitement par Sun. Après enregistrement, il propose de nombreuses ressources sur Java (tutorial, cours, information, mailing ...).
JDO (Java Data Objects) API et spécification pour faciliter le mapping entre objet Java et une source de données
JDK (Java Development Kit) Environnement de développement Java.Il existe plusieurs versions majeures : 1.0, 1.1, 1.2 (aussi appelée Java 2) et 1.3. Tous les outils fournis sont à utiliser sur une ligne de commandes.
JEP (JDK Enhancement Proposal)  
JFC (Java Foundation Class) Ensemble de classes qui permet de développer des interfaces graphiques plus riches et plus complètes qu'avec AWT
JIT Compiler (Just In Time Compiler) Compilateur qui, pour améliorer les performances, compile le bytecode à la volée lors de l'exécution des programmes.
JMS (Java Messaging Service) API qui permet l'échange de messages asynchrones entre applications en utilisant un MOM (Midleware Oriented Message)
JMX (Java Management eXtension) API et spécification qui permet de développer un système d'administration d'application à distance via le réseau
JNDI (Java Naming and Directory Interface) Bibliothèque qui permet un accès aux annuaires de l'entreprise. Plusieurs protocoles sont supportés : LDAP, DNS, NIS et NDS.
JNI (Java Native Interface) API qui normalise et permet les appels de code natif dans une application java.
JRE (Java Runtime Environment) L'environnement d'exécution des programmes Java.
JSDK (Java Servlet Development Kit) Ensemble de deux packages qui permettent le développement des servlets.
JSP (Java Server Page) Technologie comparable aux ASP de Microsoft mais utilisant Java. C'est une page HTML enrichie de tags JSP et de code Java. Une JSP est traduite en servlet pour être exécutée. Ceci permet de séparer la logique de présentation et la logique de traitement contenue dans un composant serveur tel que des servlets, des EJB ou des beans.
JSR (Java Specification Request) Démande d'évolution ou d'ajout des API Java traitée par le JCP
JSSE (Java Secure Socket Extension) API permettant l'utilisation du protocole SSL pour des échanges HTTP sécurisés
JSTL (Java Standard Tag Library) Bibliothèque de tags JSP standards
JTS (Java Transaction Service) API pour utiliser les transactions
JTWI Spécification issue de la JSR 185 visant à définir un environnement d'exécution utilisant CLDC, MIDP et plusieurs profiles de façon homogène
JUG (Java User Group) Groupe d'utilisateurs Java
JVM (Java Virtual Machine) C'est la machine virtuelle dans laquelle s'exécute le code Java. C'est une application native dépendante du système d'exploitation sur laquelle elle s'exécute. Elle répond à des normes dictées par Sun pour assurer la portabilité du langage. Il en existe plusieurs développées par différents éditeurs notamment Sun, IBM, Borland, Microsoft, ...

K
 

L

Layout Manager (gestionnaire de présentation) Les layout manager sont des classes qui gèrent la disposition des composants d'une interface graphique sans utiliser des coordonnées.
LDAP Protocole qui permet d'accéder à un annuaire d'entreprise

M
 

Message Driven Bean Type d'EJB qui traite les messages reçus d'un MOM de façon asynchrone
Midlet Application mobile développée avec CLDC et MIDP
MIDP (Mobile Information Device Profile) Profil utilisé avec la configuration CLDC pour le développement d'applications mobiles sous la forme de Midlets
MOM (Middleware Oriented Message) Outil qui permet l'échange de messages entre applications
MVC (Model View Controler) Modèle de conception largement répandu qui permet de séparer l'interface graphique, les traitements et les données manipulées

N
 

O
 

ODBC (Open Database Connectivity) API et spécifications de Microsoft pour l'accès aux bases de données sous Windows
ORB Middleware orienté objet pour mettre en oeuvre CORBA

P

Package (Paquetage) Ils permettent de regrouper des classes par critères. Ils impliquent une structuration des classes dans une arborescence correspondant au nom donné au package.
POJI (Plain Old Java Interface)  
POJO (Plain Old Java Object)  

Q
 

R

Ramasse miette  
RI (Reference Implementation) Implementation de référence proposée pour une spécification particulière
RMI (Remote Method Invocation) C'est une technologie développée par Sun qui permet de faire des appels d'objets distants. Cette technologie est plus facile à mettre en oeuvre que Corba mais elle ne peut appeler que des objets java.

S

Sandbox (bac à sable) Il désigne un ensemble de fonctionnalités et d'objets qui assure la sécurité des applications. Son composant principal est le gestionnaire de sécurité. Par exemple, il empêche, par défaut, une applet d'accéder aux ressources du système.
SAX (Simple API for XML) API pour traiter séquentiellement un document XML en utilisant des événements
Serialization Fonction qui permet à un objet d'envoyer son état dans un flux pour permettre sa persistance ou son envoi à travers un reseau par exemple
Servlet C'est un composant Java qui s'exécute côté serveur dans un environnement dédié pour répondre à des requêtes. L'usage le plus fréquent est la génération dynamique de page Web. On les compare souvent aux applets qui s'éxecutent côté client mais elles n'ont pas d'interface graphique.
SOAP (Simple Object Access Protocol) Protocole des services web pour l'échange de messages et l'appel de méthodes distances grace à XML
SQL/J spécification qui permet d'imbriquer du code SQL dans du code Java
Swing Framework pour le développement d'interfaces graphiques composé de composants légers

T

Taglibs Bibliothèques de tags personnalisés utilisés dans les JSP

U
 

V
 

W

WAR (Web ARchive) Archive qui contient une application web
webapp (web application) Application web reposant sur les servlets et les JSP

X
 

Y
 

Z
 


  Annexe A : GNU Free Documentation License Imprimer Sommaire Consulter avec table des matières Développons en Java   v 2.10  
Copyright (C) 1999-2016 .